Master professionnel et recherche Droit, Economie, Gestion - Mention : droit sanitaire et social - Spécialité : droit de la santé

Titre professionnel

À Poitiers

Prix sur demande

Appeler le centre

Avez-vous besoin d'un coach de formation?

Il vous aidera à comparer différents cours et à trouver la solution la plus abordable.

Appeler le centre

Avez-vous besoin d'un coach de formation?

Il vous aidera à comparer différents cours et à trouver la solution la plus abordable.

Description

  • Typologie

    Titre professionnel

  • Lieu

    Poitiers

Nature
Formation diplômante
Diplôme national
Niveau de sortie
Bac + 5
Lieu
Poitiers
Tours
Domaine(s) ERASMUS
-
Droit
Santé publique
-
Pour les étudiants qui accèdent directement au M2, la durée des études est d'un an.
OBJECTIFS
Le Master 2 est ouvert:
aux juristes publicistes ou privatistes
aux étudiants diplômés des Instituts d'Etudes Politiques
aux professionnels de la santé (médecins, pharmaciens, dentistes, sages-femmes, cadres des structures publiques ou privées en relation avec le domaine de la santé), en formation inititiale ou continue.
L'objectif de ce master est de donner une formation approfondie en droit de la santé.

Cette formation permettra aux juristes
de plaider des dossiers en droit de la santé (droit médical, pharmaceutique, hospitalier)
de rédiger des contrats (médecins - clinique...)
de conseiller des organismes et des établissements spécialisés (hôpitaux, compagnies d'assurance, laboratoires pharmaceutiques, caisses d'assurance maladie...)
de passer les concours d'entrée à l'Ecole Nationale de la Santé Publique, ou Centre National d'Etudes Supérieures de Sécurité Sociale.

Les professionnels de la santé pourront saisir l'environnement juridique de leur activité, mieux participer à la vie des institutions sanitaires, et appréhender les dossiers qui leur seront soumis, dans le cadre d'une activité syndicale par exemple.
COMPÉTENCES VISÉES
Compétences générales :
Maitrise de l'accès aux sources du droit et de l'identification des normes ou autres solutions pertinentes (supports papier et électronique).
Disciplines de la qualification et de l'interprétation juridiques.
Compétences propres aux master :
Ce master professionnel, mention droit sanitaire et social, spécialité droit de la santé, confère aux étudiants juristes ou politistes, ainsi qu'aux professionnels du secteur de la santé (médecins, pharmaciens, dentistes, sages-femmes, mais aussi cadres dans des structures publiques ou...

Les sites et dates disponibles

Lieu

Date de début

Poitiers ((86) Vienne)
Voir plan
Université de Poitiers - 15, Rue de l'Hôtel Dieu - 86034 Poitiers Cedex, 86034

Date de début

Consulter

Questions / Réponses

Posez une question et d'autres utilisateurs vous répondront

À qui souhaitez-vous addresser votre question?

Nous ne publierons que votre nom et votre question

Les matières

  • Professionnels du son
  • Santé publique
  • Structures
  • Sécurité sociale
  • Contrats
  • Hôpitaux
  • Interprétation
  • Papier
  • Gestion

Le programme

Présentation Nature

Formation diplômante

Diplôme national

Niveau de sortie

Bac + 5

Lieu

  • Poitiers
  • Tours

Domaine(s) ERASMUS

-

  • Droit
  • Santé publique
-

Pour les étudiants qui accèdent directement au M2, la durée des études est d'un an. Objectifs Le Master 2 est ouvert:
  • aux juristes publicistes ou privatistes
  • aux étudiants diplômés des Instituts d'Etudes Politiques
  • aux professionnels de la santé (médecins, pharmaciens, dentistes, sages-femmes, cadres des structures publiques ou privées en relation avec le domaine de la santé), en formation inititiale ou continue.
L'objectif de ce master est de donner une formation approfondie en droit de la santé.

Cette formation permettra aux juristes
  • de plaider des dossiers en droit de la santé (droit médical, pharmaceutique, hospitalier)
  • de rédiger des contrats (médecins - clinique...)
  • de conseiller des organismes et des établissements spécialisés (hôpitaux, compagnies d'assurance, laboratoires pharmaceutiques, caisses d'assurance maladie...)
  • de passer les concours d'entrée à l'Ecole Nationale de la Santé Publique, ou Centre National d'Etudes Supérieures de Sécurité Sociale.

Les professionnels de la santé pourront saisir l'environnement juridique de leur activité, mieux participer à la vie des institutions sanitaires, et appréhender les dossiers qui leur seront soumis, dans le cadre d'une activité syndicale par exemple. Compétences visées

Compétences générales :

  • Maitrise de l'accès aux sources du droit et de l'identification des normes ou autres solutions pertinentes (supports papier et électronique).
  • Disciplines de la qualification et de l'interprétation juridiques.
Compétences propres aux master :
Ce master professionnel, mention droit sanitaire et social, spécialité droit de la santé, confère aux étudiants juristes ou politistes, ainsi qu'aux professionnels du secteur de la santé (médecins, pharmaciens, dentistes, sages-femmes, mais aussi cadres dans des structures publiques ou privées en relation avec le domaine de la santé) les compétences suivantes :

Juristes et politistes :
  • Préparer et plaider des dossiers en droit de la santé (droit médical, droit hospitalier, droit pharmaceutique, droit des produits de santé, etc.).
  • Appliquer les règles de droit propres au domaine.
  • Prévenir et résoudre des litiges en interprétant le droit.
  • Fournir des informations et des conseils argumentés dans le domaine du droit de la santé.
  • Proposer des solutions amiables ou judiciaires aux litiges.
  • Evaluer le montant d'un préjudice.
  • Respecter la confidentialité des affaires
  • rédiger des contrats (contrats médecins-cliniques, etc.).

Ces compétences sont destinées à intégrer les services juridiques des organismes et établissements spécialisés dans le secteur de la santé (hôpitaux, cliniques, compagnies d'assurances, mutuelles, laboratoires pharmaceutiques, syndicats d'établissements de santé privés, Unions régionales des caisses d'assurance maladie, DRASS, Agences régionales de l'hospitalisation, ONIAM, CRCI, Etablissement français du sang, Haute autorité de santé, cabinets d'avocats, de conseils, etc.).
Elles permettent également de préparer les concours d'entrée à l'Ecole des hautes études en santé publique (ex Ecole nationale de la santé publique) et au centre national d'études supérieures de la sécurité sociale.

Professionnels du secteur de la santé :

  • saisir l'environnement juridique de leur activité.
  • participer à la vie des institutions sanitaires.
  • appréhender parfaitement les dossiers liés à une activité ordinale ou d'expertise.
Connaissances visées
  • En M1 : début de spécialisation, notamment au travers des enseignements en droit de la sécurité sociale, politiques publiques, analyse des politiques sociales, droit médical et droit du système hospitalier.
  • En M2 : l'objectif de ce master professionnel est de donner aux étudiants juristes ou politistes, ainsi qu'aux professionnels du secteur de la santé (médecins, pharmaciens, dentistes, sages-femmes, mais aussi cadres dans des structures publiques ou privées en relation avec le domaine de la santé) une formation approfondie en droit de la santé (droit médical, droit des établissements de santé, droit des produits de santé, politiques et économie de la santé, anglais sanitaire), à la fois théorique (via les enseignements universitaires) et pratique (via les conférences des professionnels et le stage).

DÉBOUCHÉS PROFESSIONNELS Secteurs professionnels : Activités juridiques Assurance dommages Métiers visés : Secteur public : cadre des hôpitaux (directeur d'hôpital, attaché d'administration hospitalière, qualiticien, juriste contractuel), des organismes de sécurité sociale, inspecteur des affaires sanitaires et sociales, directeur d'établissement médico-social, cadre au ministère de la santé, au sein de l'Agence régionale de l'hospitalisation, de l'ONIAM (Office national d'indemnisation des accidents médicaux), des CRCI (commissions régionales de conciliation et d'indemnisation), de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), de l'Etablissement français du sang, des Unions régionales des caisses d'assurance maladie, etc. Secteur privé : Cadre dans le service juridique d'une clinique privée, d'une compagnie d'assurances, d'une mutuelle, d'un laboratoire pharmaceutique ou d'un syndicat représentant l'hospitalisation privée ; juriste dans un cabinet d'avocats spécialisés en droit de la santé ou dans un cabinet de conseils, etc. SECTEURS D'ACTIVITÉS Droit - sciences politiques - adminsitration Santé INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES Accès en S3 (c'est-à-dire au premier semestre du M2) : Possibilités de passerelles avec toute autre maîtrise (M1) en droit, en AES, en fonction des options choisies par les étudiants (les matières choisies devant être en adéquation avec les objectifs du M2). Possibilités d'équivalences, dans le respect des procédures mises en place par la faculté. Devenir des étudiants non admis en S3 : L'obtention d'un M1 donne lieu à la délivrance de la maîtrise correspondante : maîtrise carrière judiciaires et sciences criminelles, maîtrise protection sociale et santé. Ce diplôme permet l'inscription à des concours de la fonction publique, carrières judiciaires et à différents examens professionnels (notamment, magistrature, police, huissier, administrateur judiciaire, CAPET, avocat, agent immobilier, etc.). Ce diplôme permet aussi de postuler à des emplois dans les entreprises privées, les banques, etc. Les différents M1 peuvent conduire les étudiants vers d'autres M2 proposés par la faculté, en particulier le master professionnel carrières judiciaires, mais aussi le master professionnel Droit de l'aide et de l'action sociales, le master professionnel droit de l'entreprise et des affaires (DJCE), etc.

Appeler le centre

Avez-vous besoin d'un coach de formation?

Il vous aidera à comparer différents cours et à trouver la solution la plus abordable.

Master professionnel et recherche Droit, Economie, Gestion - Mention : droit sanitaire et social - Spécialité : droit de la santé

Prix sur demande