les Ateliers du Tragos

À Marseille

2 940 € TTC
  • Typologie

    Atelier

  • Lieu

    Marseille

  • Durée

    10 Mois

Description

Objectifs: Spécificité: Jeu masqué, clown et marionnette. Autres ateliers: chant, danse, travail sur le texte, histoire du théâtre, cirque, masque balinais, boufon, improvisation, régie lumière…
Destinataires: Cet atelier est ouvert à toute personne majeure au 25 septembre 2009 ainsi qu'à tout(e) comédien(ne) en cours d'activité et souhaitant se spécialiser. Entretiens et auditions pour la rentrée 2009/2010: semaine du 18 mai 2009.

Installations

Lieu

Début

Marseille ((13) Bouches-du-Rhône)
Théâtre Marie-Jeanne, 56 Rue Berlioz, 13006

Début

Consulter

Questions / Réponses

Posez une question et d'autres utilisateurs vous répondront

Qui voulez-vous pour répondre à votre question?

On publiera seulement ton nom et prénom et ta question

Programme

Les ateliers

Quelles sont les spécificités de ces ateliers ?

Pour commencer, avant tout apprentissage spécifique, le travail consistera en une évaluation des prédispositions de chacun.

La première étape sera un travail sur la neutralité : méthode inspirée du masque neutre et du chœur antique. Une étape indispensable pour expérimenter l’appréhension naturelle de son corps et de la scène, de l’écoute de son partenaire et du public. Avant de construire un personnage physiquement présent, il faut avoir connaissance de son corps et de sa mise en jeu.

Les participants seront amenés progressivement vers le jeu masqué à partir de techniques d’improvisations guidées ou libres.

Le jeu masqué


Jacques Lecoq, dans son livre Le Corps poétique, résume formidablement l’intérêt de la technique masquée : « Le masque expressif fait apparaître les grandes lignes d’un personnage. Il structure et simplifie le jeu, car il délègue au corps les attitudes essentielles. Il épure le jeu, filtre les complexités du regard psychologique, impose des attitudes pilotes à l’ensemble du corps. »
Le masque le plus connu en Europe est le demi-masque en cuir de la Commedia dell’Arte. Mais ce n’est pas le seul. Nous aborderons, en théorie et en jeu, d’autres masques expressifs.

Le clown

Ce personnage, plus connu au cirque, est aussi un personnage qui fréquente les planches du théâtre. On pourrait le résumer ainsi : une âme d’enfant dans un corps d’adulte, un alter ego pathétique. La connaissance de son propre clown permet d’explorer profondément la connaissance de soi, les paramètres essentiels du jeu théâtral : le clown peut se mettre en jeu à n’importe quel moment, n’importe où ; il peut jouer sur un plateau vide et seul, moment où il explore toutes les relations possibles avec le public et ce néant qui l’entoure sur la scène. Un passage important pour le travail de n’importe quel type de comédien : travail sur le laisser-faire et non plus sur le savoir-faire, sur l’humilité et non plus sur l’efficacité à tout prix.

La marionnette

Dans l’inconscient collectif, c’est Guignol qui tient la vedette. Mais il existe aussi plein de type de marionnettes qui peuvent entrer en jeu dans des spectacles jeune public mais également dans des spectacles pour adultes. La marionnette pousse encore plus loin la théorie de la psychologie transmise au corps. En plus du caractère masqué du personnage, elle traîne avec elle tout un univers qui nourrit les possibilités de jeu du comédien.

Le travail sur l’incarnation du personnage sera donc l’élément central de cette formation.

Autres ateliers


Mais il ne faut pas oublier un autre élément essentiel : Le texte. Un travail technique sur le texte en prose et en vers sera abordé tout au long de l’année ainsi que sa mise en relation avec le personnage.
Soucieux d’entretenir la culture générale des élèves, on leur proposera également des cours théoriques sur l’histoire générale du théâtre (recadrée dans un contexte historique), mais également de la mise en scène et des différents types de jeu masqué.
Afin de parfaire leurs instruments, la voix et le corps, des cours obligatoires de chant et de danse feront partie de l’emploi du temps. Un stage de cirque sera organisé en cours d’année.
Et enfin, pour étendre leurs connaissances du métier au-delà de celui d’interprète, nous aborderons aussi les domaines de la mise en scène et de la régie lumière.


Organisation de l'année


Les cours seront répartis suivant trois catégories et organisés par périodes (dont l’emploi du temps détaillé sera distribué le jour de la réunion de rentrée).
  • Les ateliers techniques : expression théâtrale, histoire du théâtre, chant et danse. Les cours de théâtre aborderont le travail du texte, la neutralité du corps, l’appréhension particulière de l’espace scénique, les techniques du jeu masqué, l’univers du clown et de la marionnette. Ces cours auront lieu du lundi au mercredi.
  • Les ateliers pratiques : les étudiants auront des travaux guidés à effectuer entre eux (recherches, discussions sur des spectacles vus en groupe, mise en scène, propositions de scène…).
Au cours de l’année les étudiants seront répartis en trois groupes afin d’élaborer collectivement une partie du spectacle de validation de deuxième trimestre (toujours guidés par les professeurs). Les trois groupes : interprétation/mise en scène/régie. Les trois groupes passeront sur les trois postes pour trois spectacles courts. Ces ateliers auront lieu les jeudi et vendredi.
  • Les stages intensifs : il y aura, au cours de l’année, plusieurs temps forts sur un thème précis (cirque, masque balinais, construction de marionnette, régie lumière, chant cabaret…). Ces temps forts auront lieu sur une semaine complète par thème.
Évaluations & validations


En cours d’année :
A la fin du premier trimestre, les étudiants seront confrontés à une évaluation en groupe et individuelle, afin de faire le bilan de leur travail, de réajuster leurs priorités et leurs efforts, de faire le point sur les relations au sein du cours.

A la fin du second trimestre, les étudiants montreront lors d’un spectacle au théâtre Marie-Jeanne, le fruit de leur création collective en trois groupes. A la suite de ce spectacle aura lieu le deuxième bilan de l’année.

L’année se conclura, au mois de juin, par un spectacle qui se jouera dans un théâtre à la jauge plus importante (partenariats annuels). Les étudiants seront évalués par leurs professeurs mais également par un jury de professionnels lors de ce spectacle.
Un bilan sera fait de ce spectacle, des appréciations et de l’année d’une manière générale le dernier jour de cours.

Validation de l’année :
Au dernier jour de cours, à l’issue du bilan du spectacle et de l’année écoulée, les étudiants partiront avec un certificat précisant les spécificités de l’enseignement reçu et une appréciation détaillée du travail effectué.

Information supplémentaire

Modalités de paiement : Prises en charge possibles pour les comédiens professionnels ou en voie de professionnalisation : l'aide est individuelle. Se renseigner auprès de son agence ASSEDIC ou de l'agence AFDAS de votre département.
Information sur le prix : Payable en trois fois sans frais. Une année commencée est une année due.
Stage en entreprise : il y aura, au cours de l’année, plusieurs temps forts sur un thème précis (cirque, masque balinais, construction de marionnette, régie lumière, chant
Nombre d'élèves par classe : 15
2 940 € TTC