Lycée Bellepierre

Stg

Lycée Bellepierre
À la Réunion

Prix à consulter
Ou préférez-vous appeler directement le centre?
02629... Voir plus

Infos importantes

Typologie Formation
Lieu La réunion
  • Formation
  • La réunion
Description

Objectifs: scientifiques, reposant sur un gisement de connaissances alimenté par la recherche; technologiques, définies à partir de procédures et d'usages d'équipements (notamment dédiés au traitement de l'information); issues des pratiques sociales, prenant appui sur le fonctionnement réel des organisations et leur évolution.

Installations (1)
Où et quand
Début Lieu
Consulter
la Réunion
Lycée Mahatma Gandhi - Zac Porte des Salazes BP 507 - 97440 Saint-André - la Réunion, 97440, (974) La Réunion, France
Début Consulter
Lieu
la Réunion
Lycée Mahatma Gandhi - Zac Porte des Salazes BP 507 - 97440 Saint-André - la Réunion, 97440, (974) La Réunion, France

Programme

1. Finalités et objectifs des sciences et technologies de la gestion

Les champs disciplinaires de l’Économie-gestion alimentent une offre de formation bien repérée dans l’enseignement supérieur universitaire qui bénéficie aujourd’hui d’un fort développement quantitatif et qualitatif Dans le secondaire, avec des finalités différenciées selon les objectifs de formation, les enseignements d’Économie-gestion sont présents dans une large variété de spécialités des voies professionnelles et technologiques, du secteur des services comme du secteur de la production, du niveau CAP jusqu’aux classes préparatoires. Ils intègrent les apports disciplinaires du droit, de l’économie, des sciences de gestion et des sciences de l’information et de la communication. Les enseignements d’Économie-gestion sont constitués à partir de références :

scientifiques, reposant sur un gisement de connaissances alimenté par la recherche ;
technologiques, définies à partir de procédures et d’usages d’équipements (notamment dédiés au traitement de l’information) ;
issues des pratiques sociales, prenant appui sur le fonctionnement réel des organisations et leur évolution.

La création de la série "Sciences et technologies de la gestion", au sein de la voie technologique, traduit la volonté d’offrir aux lycéens un accès au baccalauréat assurant une préparation efficace à la poursuite d’études supérieures basée sur les apports culturels et méthodologiques des enseignements d’Économie-gestion.

2. Positionnement de la série Sciences et technologies de la gestion

La série Sciences et technologies de la gestion succède à la série Sciences et technologies tertiaires dans une logique d’évolution qui traduit :

l’affirmation de la vocation exclusive à la poursuite d’études supérieures ;
le développement d’acquis dans les champs transversaux des sciences de gestion ;
l’approfondissement des contenus technologiques : concepts et démarches ;
le renforcement des exigences générales en matière de raisonnement et d’expression.

En équilibrant les apports des disciplines d’enseignement général et ceux des disciplines juridiques, économiques et de gestion, elle apporte à l’élève :

des références culturelles et citoyennes lui permettant de saisir les enjeux des évolutions sociales et économiques contemporaines à travers l’étude de la conduite et du fonctionnement des organisations ;
des connaissances fondamentales dans les champs disciplinaires de référence
des instruments généraux d’observation, d’analyse et d’expression mobilisés à partir de situations de gestion concrètes, dans des contextes d’organisations réelles.

La réussite dans la série Sciences et technologies de la gestion exige de l’élève une motivation affirmée pour les sciences de gestion, sciences de l’action appliquées à la conduite des organisations, les démarches, méthodes et outils qui les caractérisent, tels qu’ils peuvent être appréhendés notamment par l’enseignement de détermination Informatique de gestion et de communication en classe de seconde. Elle requiert une bonne maîtrise de l’expression écrite et de l’expression orale, le sens de l’effort individuel et collectif, la volonté d’une implication forte dans son travail personnel.

3. Organisation des enseignements

Le programme d’enseignement est composé de quatre ensembles disciplinaires, dont l’articulation constitue la spécificité majeure du projet éducatif de la nouvelle série :

un enseignement technologique décliné en deux spécialités nettement différenciées au niveau de la classe de première : "information et communication", "information et gestion" ; puis en quatre spécialités au niveau de la classe de terminale :"communication et gestion des ressources humaines", "comptabilité et finance d’entreprise", "mercatique", "gestion des systèmes d’information" ;
un enseignement fondamental de sciences de gestion par une initiation au management des organisations ;
un enseignement juridique et un enseignement économique propres à la série, axés sur des acquisitions notionnelles et méthodologiques fondamentales ;
un enseignement général identique à toutes les spécialités en classe de première, renforcé en mathématiques ou en langues vivantes selon les spécialités de terminale.

La nature et les finalités des enseignements de spécialités impliquent un recours systématique mais rationnel aux ressources offertes par les technologies de l’information et de la communication, et en particulier par les réseaux ouverts sur l’Internet. Les usages de ces technologies dans les organisations constituent des références propres au domaine d’étude de cette série. Les activités conduites à l’appui des apprentissages au sein de la classe et des groupes de travaux dirigés, ainsi que dans le cadre du travail personnel favorisent le développement de méthodes de travail visant à développer la rigueur intellectuelle et le sens de l’effort, l’autonomie et la capacité d’initiative, les valeurs de solidarité et de responsabilité.

4. Poursuites des études

Les programmes d’enseignement de la série sciences et technologies de la gestion ont été établis par référence aux champs académiques correspondants. Ils constituent un socle de connaissances et de méthodes fondamentales destiné à favoriser la réussite dans les études supérieures relevant du champ de l’économie et gestion. Les nombreuses spécialités offertes par ces formations doivent être choisies de préférence en fonction de la spécialité du baccalauréat obtenu :

La spécialité « communication et gestion des ressources humaines » permet plus particulièrement la poursuite d’études supérieures préparant aux BTS et aux DUT relevant du domaine de la communication, de la gestion administrative, de la gestion des ressources humaines, de la gestion des petites et moyennes entreprises, de la communication des entreprises et des organisations mais aussi vers les cursus universitaires de l’administration des organisations, des sciences de l’information et de la communication.
La spécialité « comptabilité et finance d’entreprise » ouvre de préférence l’accès aux BTS et DUT ainsi qu’aux formations technologiques relevant de la comptabilité et gestion des organisations, de la gestion des entreprises et des administrations, de la gestion des petites et moyennes entreprises, de la logistique et du transport et de l’informatique de gestion. Elle ouvre également l’accès aux formations et aux classes préparant les diplômes conduisant à l’expertise comptable, ainsi qu’aux cursus universitaires des sciences de gestion, de la comptabilité et de la finance.
La spécialité « mercatique » débouche naturellement vers les BTS et DUT du champ des formations technologiques commerciales : management des unités commerciales, négociation et relation clientèle, commerce international, communication des entreprises, techniques de commercialisation, transport et tourisme ainsi qu’aux formations universitaires relevant des sciences de gestion, du marketing, du tourisme, de la vente et de la publicité.
La spécialité « gestion des systèmes d’information » prépare plus particulièrement aux formations technologiques supérieures, BTS, DUT et DEUST relevant de l’informatique appliquée à la gestion, des services et réseaux de communication, de l’informatique d’organisation et systèmes d’information, de la gestion des activités du commerce électronique, mais également aux formations de la gestion des petites et moyennes entreprises, de la logistique et du transport, de la gestion des entreprises et des administrations, de la comptabilité et gestion des organisations. Elle ouvre également vers les cursus universitaires longs valorisant l’approche « systèmes d’information » en gestion par la voie des DEUG d’Économie-gestion, des DEUST ou celles des licences professionnelles post BTS ou post DUT.

Pour tous les titulaires d’un baccalauréat sciences et technologies de la gestion, la préparation des concours des écoles de commerce et du haut enseignement commercial dans la voie d’accès spécifique réservée aux bacheliers technologiques de la série constitue une voie de poursuites d’études particulièrement valorisante.