Restituez et perfectionnez vos esquisses grâce à Inkscape !

Open Classrooms
En Ligne

Prix à consulter
Désirez-vous contacter un conseiller pour cette formation ?

Infos importantes

Typologie Formation
Méthodologie En ligne
  • Formation
  • En ligne
Description

Grâce à cette formation vous pourrez acquérir les connaissances nécessaires qui vous permettrons d’ajouter des compétences à votre profil et obtenir de solides aptitude qui vous offriront de nombreuses opportunités professionnelles.

Programme

Introduction du cours

Bonjour à toutes et à tous !

Et bienvenue sur ce tutoriel qui, comme son nom l'indique, a pour but de vous enseigner comment reproduire ses dessins sur son ordinateur grâce à Inkscape.
Au programme, nous allons apprendre à faire des nœuds, des chemins et tout un tas d'autres choses merveilleuses. :)

Euh... non ! N'allez pas m'imaginer un chemin noué ou je ne sais quoi. Il s'agit du vocabulaire spécifique au logiciel, nous allons le voir plus tard. ;)
Ce tutoriel s'adresse en particulier aux personnes qui voudraient faire passer leurs dessins manuscrits sur l'ordinateur (en dessins vectoriels) ou simplement repasser leurs croquis, exemple :

Allez, c'est parti :-° !

Présentation du logiciel InkscapeQu'est ce que Inkscape ?

Pour commencer, il faut savoir que Inkscape est un logiciel de dessin se reposant sur les vecteurs (ou plutôt "un logiciel [...] d'édition de graphismes vectoriels" comme le dit si bien le site officiel). Ce dont nous avons besoin de savoir est que ce logiciel est libre (gratuit), multi-plateforme et qu'il utilise le format de fichier SVG (Scalable Vector Graphic). Tout le tutoriel reposera sur le principe et l'utilisation des "courbes de Bézier" (que nous verrons plus tard), il vous sera donc nécessaire de bien comprendre leurs fonctionnement dans un premier temps.

Il est tout à fait normal que vous ne compreniez pas entièrement le paragraphe précédent, je vous invite donc à le relire avec ces quelques définitions puisque, rappelons-le, nous partons de zéro ;)

Vecteur : Segment portant une origine et une extrémité.
Multi-plateforme : Inkscape est disponible pour les utilisateurs de Windows, Linux et Mac OS (entre autres).

Vous trouverez plus d'informations concernant le format SVG dans le tutoriel de dark_popol : "Le SVG"

Pourquoi Inkscape ?

En plus d'être libre, Inkscape a l'avantage d'être complet et puissant. J'entend par là que ce dernier ne devrait pas limiter votre créativité. De plus, le format SVG nous permettra d'éditer nos traits sans perte de qualité lors d'éventuels agrandissements :

Donc, imaginons que votre croquis tienne sur un post-it, vous aurez la possibilité d'agrandir votre vectorisation (votre rendu final) à souhait ; il n'est pas exagéré de dire que nous pourrions même l'imprimer pour le coller sur la façade d'un grand supermarché ;) . Ce ne serait pas possible avec une image matricielle (".png", ".gif", ".jpg" etc.), voyez par vous mêmes :

Inkscape m'a l'air bien, mais si tout repose sur les vecteurs, il n'arrivera pas un moment où nous nous retrouverons "bloqué" face à cela ?

Dans le cadre de ce tutoriel, le résultat est destiné à être utilisé avec un autre logiciel sans quoi vous obtiendrez un dessin totalement vectoriel. Ce n'est donc pas un problème en soit, disons qu'Inkscape est l'un des crayon de votre trousse ;)

Si vous avez des questions ou voulez plus de renseignements sur Inkscape, je vous conseille fortement de vous rendre sur la FAQ ("dépôt" de réponses aux question fréquemment posées) du site officiel. Ne pensez pas que je vous donne ce lien pour me débarrasser d'un genre "Cherchez par là, vous trouverez votre réponse parmi ces quelques centaines de lignes" . J'ai beaucoup utilisé ce genre de documentation et je parle donc en connaissance de cause, d'ailleurs, je vous conseille d'ajouter ce site dans vos marques-pages le temps de votre apprentissage ;)

S'approprier Inkscape

Ainsi, c'est décidé, vous voulez mettre la main sur ce merveilleux logiciel ?! ... Je prend votre silence pour un oui. :-°
Pour ce, rien de plus simple, il suffit d'aller chercher le fichier souhaité ici ! Comme je l'ai dit précédement, plusieurs cas se présentent à vous :

J'utilise Windows

Je cherche cette ligne :
Windows — .exe installer, portable, 7zip
Je clique sur ".exe installer" puis je lance cet exécutable une fois téléchargé ou je télécharge le .7zip si je sais décompresser.

J'utilise Mac OS X

Je cherche cette ligne :
OS X 10.6, Snow Leopard — Universal .dmg
Je clique sur ".dmg" puis je lance l'application une fois téléchargée.

J'utilise Linux

Je cherche ces ligne :
Archive des sources — .gz. Référez-vous au fichier README pour l'installation, ou à la page CompilingInkscape pour de plus de détails.
Archive des sources au format Bzip — .bz2. Référez-vous au fichier README pour l'installation, ou à la page CompilingInkscape pour de plus de détails.
Je clique sur la version voulue et suis les instructions.
Notez que Inkscape devrait être disponible depuis la plupart des dépôts.

Trop fastoche ! Inkscape est opérationnel chez moi ! Paré à l'abordage, Capt'ain

Du calme moussaillon ! C'est bien d'être équipé mais encore faut-il l'être correctement ! J'attire votre attention sur le fait qu'Inkscape à reçu une mise à jour quelques temps avant la rédaction de ces lignes. Elle n'est pas indispensable pour ce tuto mais autant profiter de cette amélioration. A l'heure actuelle, la dernière version stable est la 0.48.1.

Quelques liens utiles :
  • Site officiel de Inkscape (FR)

  • FAQ de Inkscape

  • Wikipédia sur les images vectorielles

Un peu de vocabulaire :

J'attire votre attention sur le fait que ces définitions ne sont pas précises, cependant, elles suffisent pour comprendre le tutoriel. Merci de me contacter pour toute modification jugée nécessaire.

  • Dessin vectoriel : Dessin composé de vecteurs. Correspond au dessin obtenu après utilisation du logiciel Inkscape.

  • Line art : Appelons line art l'image (virtuelle) avec vos traits ou vecteurs représentant votre dessin.

  • Infographie : Manipulation d'images grâce à l'informatique.

  • Chemin : Vos tracés sous Inkscape. Un chemin comporte au moins deux nœuds (origine et extrémité) reliés entre eux par un segment.

  • Objet : Dans ce tutoriel, les objets représenteront l'ensemble du chemin sans distinction des composants. L'objet nous apparaît alors comme une ligne incurvée ou droite.

  • Vectorisation : Le fait de mettre un dessin sous forme de vecteurs.

Mais rassurez-vous, tout vous paraîtra plus clair lors de la pratique. ;)

L'interface

Je pense qu'il serait plus sage de commencer le tutoriel en vous présentant le logiciel tel qu'il apparaît une fois lancé et de prendre nos repères concernant les outils que nous allons utiliser. Rassurez-vous, il n'y a pas grand chose à retenir pour suivre ce tutoriel donc tâchez de ne pas sauter cette étape. ;)
Bien, voici Inkscape 0.48.1 au démarrage (configuré par défaut, c'est à dire, sans modification depuis l'installation) :

Les barres de menu

Au cours de ce tutoriel, vous allez être amené à utiliser l'interface d'Inkscape, pour comprendre correctement les instructions, vous aurez besoin du nom des barres de menu, les voici (de haut en bas, comme sur l'image précédente) :

  • Barre de menu.

  • Barre des commandes.

  • Boîte des contrôle d'outils.

... Et la barre à gauche est appelée "Boîte à outils". Bon, je ne vous demande pas de les retenir, mais en cas de problèmes, vous pouvez toujours revenir ici pour vous y retrouver. ;)

Bien, on a des logos d'outils un peu partout mais voici mis en évidence les outils sur lesquels vous êtes susceptible de cliquer lors de la création d'un line art (pour cette méthode).

Attention, cela ne veut pas dire qu'ils vous serviront tous !
Pour ne rien vous cacher, vous utiliserez moins d'un quart des outils non noircis.

Ne pas se servir des calques en infographie? Sacrilège !

Pour ceux qui ne le savent pas, les calques sont des "feuilles transparentes" que l'on superpose pour obtenir un rendu final en infographie (un personnage avec, sur un calque la tête et sur l'autre, le corps, par exemple). Eh bien, pourquoi ne pas les utiliser? Simplement parce que nous n'appliquerons aucun effet sur notre line art, étant seulement composé de traits plus ou moins gros, que ce soit fait sur un ou plusieurs calques nous importe peu, tout simplement. ^^
Avant que je n'oublie, vous avez au centre une page au format A4. Celle-ci peut servir de repère mais rappelez-vous qu'en ".svg" on peut agrandir ou rétrécir une composition sans perte de qualité, aussi, peu importe si vous êtes en zoom 36562589% ou 1%. :p

Dès la prochaine partie nous passons à l'apprentissage de l'outil qui nous sera le plus utile, nous ferons notre premier TP un peu plus tard.

Prendre en main l'outil Bézier

Dans ce tutoriel, vous allez voir que l'outil Bézier est à la base de tout, aussi, une fois que vous aurez compris son fonctionnement, vous serez déjà prêt à faire vos line arts à partir de vos esquisses ;) . Avant d'en arriver là, il faut d'abord comprendre ce qu'est l'outil, à quoi il sert et comment on l'utilise.

L'outil Bézier

Citation : Valt

- On a des matheux dans la salle ?
... ah bon ? que des zéros... Et comment je vais expliquer tout ça, moi ? >_

Bon, comme vous ne lisez pas ce tutoriel afin d'approfondir vos connaissances en maths (du moins, je ne crois pas ) et comme je n'ai moi même pas très envie de décorer la page de magnifiques équations, nous allons faire très synthétique... autour de dessins :) .
Premièrement, l'outil Bézier est ce qui nous permettra de tracer nos contours, notre line art. Ensuite, l'outil Bézier, c'est cette petite icône sur la boîte à outil (barre de gauche) :

. Enfin, l'outil s'utilise de la manière suivante :

1 : Tracer des traits.

Faites vos tests, c'est important pour bien comprendre.

2: Modification de la forme générales

Vous pouvez remarquer qu'une erreur de tracé n'est donc pas grave, il suffira de replacer correctement les nœuds ;) . Vous pouvez aussi déplacer entièrement l'objet sans modifier chaque nœud. Pour ce, il vous suffira de sélectionner puis de déplacer le chemin grâce à "Sélectionner ou transformer des objets" (

) sur la boîte à outil (barre de gauche). De même, il est facile d'effectuer une rotation ou une réduction du chemin avec le même outil avec les flèches autour de la sélection :

A partir de là, nous savons tracer des chemins avec l'outil Bézier et les modifier à souhait. Maintenant, nous allons voir comment arrondir un peu nos traits comme ci-dessus :

La méthode est simple, lorsque vous tracez un chemin avec l'outil Bézier, des nœuds sont présents aux extrémités :

Éditez le segment, déplacez-le en maintenant le clique droit enfoncé. Félicitations, vous venez d'incurver votre chemin :D . Entrainez-vous, essayez de dessiner quelque chose en faisant des formes grossières avec des traits droits puis modeler un peu mieux les formes avec ce que vous venez de découvrir. A partir de là, vous êtes déjà capable de produire un line art!

C'est bien beau tout ça , mais c'est laborieux et peu précis. Imaginons que j'ai à dessiner de l'herbe, ce ne sera pas facile ! Il n'existerait pas un autre moyen d'arrondir les chemins par hasard ?

Question pertinente ! J'ai de la chance de vous avoir chers élèves ;) . Il existe effectivement un moyen de modeler précisément vos traits exactement comme vous l'imaginez. En arrondissant vos chemins, vous avez dû noté que des petits traits apparaissaient, avec au bout, ce que l'on appelle des poignées (si ce n'est pas le cas, cliquez sur les nœuds afin de les faire apparaître) :

Essayez de bouger les poignées... Vous avez tout compris, elles servent à modifier l'allure du chemin, cela vous demandera un certain temps d'adaptation mais bientôt, épouser les formes de vos dessins sera un jeu d'enfant grâce à ces poignées.

Les nœuds

Revenons un peu aux nœuds, vous savez ces petits marqueurs servant d'intermédiaire à chaque segment tracé sur un chemin. Si vous ne voyez toujours pas, je parle de ceux-là :

Remarquez qu'ils n'ont pas la même forme et donc pas les mêmes caractéristiques. Connaître leurs effets vous aidera surement lors de vos prochaines utilisations du logiciel :

Icône

Appellation

Description

Nœud dur

C'est le nœud qui apparaîtra par défaut lorsque vous tracerez vos chemins. Il vous permet de déplacer les poignées librement.

Nœud doux (simple ou symétrique)

Permet d'arrondir proprement vos courbes. Dans le cas où les poignées sont équidistantes du nœud, il est question du nœud doux symétrique.

Nœud automatique

En appliquant un nœud automatique, Inkscape lui donnera des propriétés en fonctions des autres nœuds l'environnant.

Pour changer le type d'un nœud,...


Ceux qui ont consulté cette formation ont également consulté...
En voir plus