Louis Lumiere

Master Class: Affronter le Rèel

Louis Lumiere
À Noisy-Le-Grand

1900 
HT
Ou préférez-vous appeler directement le centre?
01 48... Voir plus

Infos importantes

Typologie Formation
Dirigé à Pour professionnels
Lieu Noisy-le-grand
Durée 7 Jours
  • Formation
  • Pour professionnels
  • Noisy-le-grand
  • Durée:
    7 Jours
Description

Objectifs: Entre information et communication, reportage et corporate, la confusion des genres devient la règle. Jamais les magazines n'ont autant publié de photographies, et, dans un même temps, jamais le récit documentaire photographique n'a été réduit à une portion si congrue. L'axe principal du stage sera donc le récit que le photojournaliste, raconteur d'histoires, auteur à part entière, doit construire autour du réel pour l'interroger. Une recherche indispensable qui fonde son travail et le différencie du simple document.
Destinataires: Profil professionnel des stagiaires: cet atelier Master Class s'adresse aux professionnels de la photographie ou amateurs avertis intéressés par la réflexion sur le travail de photojournalisme et les nouvelles voies ouvertes par les évolutions récentes.

Infos importantes

Modalité: Formation continue


Documents

Installations (1)
Où et quand
Début Lieu
Consulter
Noisy-Le-Grand
7, Allée du Promontoire - Rue de Vaugirard, 93161, (93) Seine-Saint-Denis, France
Voir plan
Début Consulter
Lieu
Noisy-Le-Grand
7, Allée du Promontoire - Rue de Vaugirard, 93161, (93) Seine-Saint-Denis, France
Voir plan

Foire aux questions

· Prérequis

Pré-requis, expérience professionnelle : chaque participant apporte son matériel photographique (argentique ou numérique), son ordinateur portable (et les logiciels de traitement des images) avec lesquels il a l'habitude de travailler et dont il possède la parfaite maitrise. Les participants utilisant un appareil argentique feront leur affaire des sorties papier et numériques. Idem pour ceux qui travailleront avec panoramiques.

Programme

Déroulement :

1 journée de présentation et de préparation des travaux à faire dans la semaine suivante

  • Les participants choisiront une matière de travail dans des thèmes définis lors d’une journée préalable à la semaine de stage qui leur laissera ensuite un week-end de réflexion.
  • Présentation du métier de photographe. Web et web reportage, poms (petits objets multimédias)… Les évolutions du métier (notamment l’apport de la caméra et le rôle d’internet). Lecture et analyse de sites illustrant le propos.
  • De l’importance du son dans l’image. Analyse du récit photographique. Lecture (sous forme de projection) d’un récit photographique.
  • Tour d’horizon sur le droit à l’image, l’éthique, le droit d’auteur et le droit à l’information.Le rôle du photojournalisme dans le débat démocratique. Choix du thème de reportage et séparation en deux demi-groupes.

Une semaine de réalisation du reportage avec rendez-vous quotidiens (1 à 2 h) à l'école avec Patrick Bard, pour faire l'analyse des problèmes rencontrés en situation réelle et l'analyse des images. Analyse individuelle des travaux rapportés par les stagiaires le vendredi après-midi.

  • Loin de la photographie unique, incarnation d’une recherche aussi vaine qu’effrénée du symbole, de l’image qui rassemble toutes les autres et qui n’est plus qu’affirmation, ce stage aura pour direction essentielle la mise en œuvre des moyens narratifs pour documenter le réel, en faire un instrument de compréhension, osons le mot : politique. Politique dans le sens le plus noble du terme, dans le sens où l’auteur est celui qui a autorité sur l’œuvre, où l’œuvre est questionnement, et reçoit mission de libérer la parole, non pas d’apporter des réponses.
  • Les participants pourront ainsi choisir d’être au cœur du thème, à la marge ou même en décalage.
  • Enfin, il ne saurait être question de se confronter au réel sans aborder largement la question des évolutions récentes de nos professions, sans parler des objets photographiques et multimédias, des web reportages, des nouveaux codes esthétiques et éthiques qui en découlent, ainsi que des nouveaux modèles économiques à l’œuvre. Nous prendrons le temps, au cours de la première journée, de l’évoquer très largement afin d’ouvrir la voie aux stagiaires qui souhaiteraient s’exprimer de cette manière.
  • Enfin, parce que trop souvent les fins de stages se font dans l’urgence des conclusions à chaud, nous nous laisserons le temps d'une fin de semaine pour laisser la réflexion faire œuvre, avant de nous retrouver pour une ultime journée de conclusion autour des travaux réalisés par les stagiaires.

Ultime journée de conclusion. Lecture collective des travaux documentaires réalisés par les stagiaires.

  • Editing et mise en forme, rédaction des légendes. Formalisation des reportages. Bilan et perspectives.

Ceux qui ont consulté cette formation ont également consulté...
En voir plus