Master

À Amiens

301 - 500 €

Appeler le centre

Avez-vous besoin d'un coach de formation?

Il vous aidera à comparer différents cours et à trouver la solution la plus abordable.

Description

  • Typologie

    Master 1

  • Lieu

    Amiens

  • Durée

    1 An

  • Dates de début

    Dates au choix

Débouchés :

Poursuite d'études :

Master II Recherche : Savoirs et pratiques du politique

Master II Professionnel : Évaluation des politiques publiques
Organisation

Le master 1 est structuré autour de trois «blocs» fondamentaux :

1- Cours fondamentaux

2- Méthodologie- langues vivantes

3- Cours de spécialité
Contrôle des connaissances

Examens terminaux en janvier et mai et les rattrapages en juin.

Précisions importantes

Modalité: Formation initiale

Les sites et dates disponibles

Lieu

Date de début

Amiens ((80) Somme)
Voir plan
Ufr de Droit et de Science Politique 10 Placette Lafleur, 80027

Date de début

Dates au choixInscriptions ouvertes

À propos de cette formation

Objectifs pédagogiques : Le Master 1 de Science politique délivre une solide formation en sciences sociales mobilisant des modes de raisonnement pluriels et des outils méthodologiques diversifiés, qui donnent aux étudiants une meilleure intelligence des enjeux socio-politiques du monde contemporain. Au cours de cette formation pluridisciplinaire (sociologique, institutionnelle, historique, philosophique), l'accent est mis sur l'analyse : - des idées et des théories politiques dans leur dimension historique - des comportements politiques - des conditions d'élaboration et de mise en œuvre des politiques publiques - du processus de construction européenne - des enjeux de la vie politique internationale. Les étudiants apprennent à élaborer des questionnements rigoureux, à mobiliser des connaissances, à les hiérarchiser, à analyser des résultats, à construire des argumentations cohérentes et à les présenter sous une forme claire et vivante. Ils bénéficient, tout au long de l'année, d'un soutien méthodologique constant, notamment pour la préparation du mémoire qui requiert un travail personnel important.

Admission : Régime d'inscription : Formation initiale, Formation continue Le Master I de Science Politique est prioritairement ouvert aux étudiants dotés d'un diplôme de L3 en science politique, droit, administration publique, AES, sciences humaines et sociales (sociologie, philosophie, histoire..). Il est accessible (sous condition d'acceptation de dossier de validation d'études) aux étudiants français titulaires d'un autre diplôme et aux étudiants étrangers, titulaires d'un diplôme comparable. Il est aussi ouvert, via la validation des acquis professionnels, aux salariés et demandeurs d'emploi pouvant justifier de 3 années d'expérience professionnelle.

Régime d'inscription : Formation initiale, Formation continue

Vous recevrez une réponse à votre demande par mail dans les meilleurs délais (24 à 72h en dehors des périodes de fermeture). Vous pouvez également nous joindre par téléphone.

Questions / Réponses

Posez une question et d'autres utilisateurs vous répondront

À qui souhaitez-vous addresser votre question?

Nous ne publierons que votre nom et votre question

Les Avis

Les matières

  • Crédits
  • Analyse de résultats
  • Relations internationales
  • Évaluation de la formation
  • Action de formation
  • Action publique
  • Méthodologie
  • Réforme
  • Interprétation
  • Politique
  • Sciences politiques
  • Sciences sociales

Professeurs

Nous contacter UPJV

Nous contacter UPJV

UPJV

Veuillez nous contacter directement si vous souhaitez obtenir plus de renseignements sur cette formation ou sur d'autres formations de notre université. Notre service UPJV Infos est à votre disposition du lundi au vendredi : 03 22 82 89 89 upjv@u-picardie.fr

Le programme

Semestre 1

Unité 1 Cours Fondamentaux

Crédits ECTS : 15

  • Sociologie électorale

    Crédits ECTS : 4

    Le cours commence par une mise en doute du caractère « évident » et « banal » du vote, énumère les mécanismes de naturalisation des technologies électorales, et par l'analyse de quelques séquences historiques (le Vote à Athènes, à Rome, dans l'Eglise catholique à l'époque médiévale et moderne, sous la Révolution française, lors de l'introduction de l'isoloir en France en 1913), montre que le vote est autant « tissu d ‘évidences » que « complexe d'énigmes ». L'un des présupposés fondamentaux de l'analyse électorale (le vote comme expression de convictions politiques et réponse ajustée à une offre politiquement orientée) est ensuite mis à l'épreuve. On termine par la question du caractère représentatif des élus. Les séances débutent par un court exposé (5 à 10') effectué par un(e) étudiant(e) sur une séquence électorale ayant marqué l'actualité (mid term elections aux USA, élections présidentielles en Bolivie...) et par un débat d'une demie heure sur les manières de sociologiser ces séquences.

  • TD de sociologie électorale

    Crédits ECTS : 3

  • Sociologie de l'État et de l'action publique (cours en anglais)

    Crédits ECTS : 2

    Le cours de « Sociologie de l'Etat et action publique» s'inscrit dans la continuité du cours d' « Politiques publiques » dispensé en Licence III. Après une brève introduction-rappel de la spécificité et des problématiques dominantes au sein de cette sous-discipline, ce cours est divisé en 3 leçons : une leçon qui analyse les notions de « décideur » de « décision » et de « non-décision » à travers la problématique ‘pluralisme-élitisme' ; une leçon qui porte sur les problèmes publics, leur définition et les limites dans l'effort de leur résolution à travers la problématique ‘positivisme-constructivisme' ; enfin, une leçon portant sur le processus de changement dans l'action publique et la capacité des acteurs politiques de briser les pratiques et routines du passé pour imposer des nouveaux modes d'action. Une partie de ce cours se fait en langue anglaise.

  • TD Sociologie de l'État (en anglais)

    Crédits ECTS : 2

  • Médias et communication

    Crédits ECTS : 4

Unité 2 Méthodologie

Crédits ECTS : 9

  • Méthodes des sciences sociales

    Crédits ECTS : 3

    Cet enseignement porte à la fois sur les grands courants historiques des méthodes sociologiques (Durkheim, Weber, fonctionnalisme, systémisme, Ecole de Chicago), sur les tendances récentes des approches sociologiques tant en France (Boudon, Bourdieu, Crozier,Touraine) qu'aux Etats-Unis (Goffman, Becker), et sur les principales techniques d'enquête : entretien, questionnaire, sondage, évaluation des politiques publiques.

  • Stage d'enquête ethnographique

    Crédits ECTS : 3

    L'objectif du stage d'enquête de terrain est de former les étudiants à l'enquête sociologique par la pratique d'entretiens et d'observations lors d'une semaine d'immersion encadrée par des enseignants-chercheurs. Pendant leur stage, les étudiants travaillent en binôme sur un sujet préalablement défini et rattaché à une problématique commune permettant d'avoir différents angles d'approche d'un même terrain collectif. Les journées sont ainsi consacrées à la réalisation d'entretiens et d'observations et chaque soir la classe se réunit pour un dîner/ séance de restitution. Des séances de Td sont consacrées en amont à la préparation du stage (définition d'une problématique, recherches bibliographiques, recension des acteurs locaux, mise au point des guides d'entretien et d'observation...) et après le stage, à la mutualisation des expériences et à l'analyse des données.

  • TD de préparation au stage d'enquête

    Crédits ECTS : 3

Unité 3 Cours de spécialité

Crédits ECTS : 6

  • Théories politiques

    Crédits ECTS : 3

  • Politique étrangère

    Crédits ECTS : 3

    Ce cours, situé au croisement de deux branches de la Science Politique (les relations internationales et les politiques publiques), a pour but de donner aux étudiants les outils nécessaires pour leur permettre d'analyser la politique étrangère des Etats. Il s'agit donc de tester tour à tour plusieurs modèles explicatifs : le cours explore pour commencer les pistes ouvertes par l'approche « réaliste », longtemps dominante au sein du champ académique, qui met l'accent sur la notion de puissance et sur les contraintes du système international ; puis il s'efforce d'affiner ce premier modèle, en prenant en compte les processus de décision internes, les conflits bureaucratiques ou le poids des intérêts privés, ainsi qu'en esquissant une sociologie des acteurs ; il s'intéresse enfin aux facteurs cognitifs, aux croyances et aux phénomènes d'identité collective qui contribuent à déterminer la façon dont les acteurs perçoivent et construisent la réalité internationale. Pour illustrer ces différentes approches, le cours s'appuie sur l'étude d'un ensemble de décisions concrètes, qui font l'objet d'interprétations alternatives.

    SOMMAIRE

    INTRODUCTION GENERALE : ANALYSER LA POLITIQUE ETRANGERE

    CHAPITRE I. L'APPROCHE REALISTE DE LA POLITIQUE ETRANGERE : LA DEFENSE DE L'INTERET

    NATIONAL DEFINI EN TERMES DE PUISSANCE

    A. LES PRINCIPAUX POSTULATS DE L'APPROCHE REALISTE

    B. RESSOURCES ET CONTRAINTES D'UNE POSITION HEGEMONIQUE : L'EVOLUTION DE LA POLITIQUE ETRANGERE DES ETATSUNIS

    C. QUELLE MARGE DE MANOEUVRE POUR UNE MOYENNE PUISSANCE COMME LA FRANCE ?

    CHAPITRE II. L'ANALYSE DES PROCESSUS DE DECISION INTERNES : VERS UNE REMISE EN CAUSE DE

    L'UNITE DE L'ETAT

    A. L'ANALYSE INSTITUTIONNELLE DES PROCESSUS DE DECISION

    B. L'ANALYSE SOCIOLOGIQUE DES PROCESSUS DE DECISION

    C. LE REGIME POLITIQUE DES ETATS A-T-IL UNE INCIDENCE SUR LEUR POLITIQUE ETRANGERE ?

    CHAPITRE III. LA PRISE EN COMPTE DES FACTEURS COGNITIFS : VERS UNE REMISE EN CAUSE DE LA

    RATIONALITE DES DECISIONS

    A. PSYCHOLOGIE DES DECIDEURS ET ERREURS DE PERCEPTION

    B. LES IDENTITES COLLECTIVES ET LA CONSTRUCTION SOCIALE DE LA REALITE INTERNATIONALE


Semestre 2


Unité 1 Cours fondamentaux

Crédits ECTS : 11

  • Sociologie de l'évaluation

    Crédits ECTS : 3

    L'objectif de ce cours porte sur les notions et approches sociologiques permettant d'appréhender l'analyse de l'action publique et l'évaluation des politiques publiques : européanisation, réforme territoriale et institutionnalisation sont au centre des évolutions abordées dans le cours. Définition des problèmes publics, en lien avec la prise en compte des idées et des intérêts, rôle des acteurs et des organisations, sont ainsi abordés au cours du semestre.

  • TD de Sociologie de l'évaluation

    Crédits ECTS : 2

  • Théorie des relations internationales

    Crédits ECTS : 3

    Prolongement et approfondissement du cours de Sociologie des relations internationales de Licence 3, ce cours est consacré à un examen approfondi des principaux courants théoriques en relations internationales. Sont ainsi étudiées : les approches réalistes (précurseurs et auteurs contemporains) et néoréalistes, puis les critiques des hypothèses réalistes formulées par d'autres écoles (mécanismes de la coopération, approche ‘transnationale', approche en terme de ‘sociologie des relations internationales', approche ‘constructiviste', etc.). Une autre partie du cours sera consacrée à un examen approfondi des différents courants du libéralisme (libéralisme commercial, libéralisme institutionnel, théories de l'intégration ou ‘fonctionnalisme', libéralisme républicain).Seront également abordées les nouvelles perspectives de recherche (démocratie cosmopolitique, projet constructiviste, perspective ‘communautarienne', sociologie de la scène internationale, etc.). Enfin, l'ultime partie du cours sera consacrée à un thème transversal : celui de la morale et de l'éthique dans les relations internationales.

  • La démarche de recherche en sciences sociales

    Crédits ECTS : 3

    L'objectif du cours est d'approfondir la connaissance théorique et pratique de la démarche de recherche en sciences sociales : construction théorique et méthodologique de l'objet, rapport au terrain d'enquête, exploitation des informations collectées, construction de l'argumentation scientifique. Le cours prend appui sur une relecture de quelques auteurs classiques (Hoggart, Mauss, Goffman, Bourdieu, Weber, Elias, Mills, Becker, Thompson) et sur la présentation de travaux.

Unité 2 Méthodologie et langue vivante

Crédits ECTS : 14

  • Construction et interprétation des données

    Crédits ECTS : 3

    Dans le prolongement du cours de sociologie électorale du premier semestre, ce cours analyse les méthodes (notamment statistiques) utilisées pour faire preuve en sociologie du personnel politique et s'agissant des principaux modèles d'analyse des votes (analyse écologique, modèle de Columbia, paradigme de Michigan, Rational Choice, psychologie cognitive). A partir d'exemples concrets, il étudie le statut des « données » d'enquêtes (nomenclature des PCS, sondages d'opinion, résultats bruts...) et leur mode d'exploitation (indices de représentation, tableaux croisés, analyse multi variées, coefficents de correlation, analyse géométrique des données, analyses de régression). Chaque séquence de trois heures débute par une analyse des scrutins immédiatement contemporains pendant une heure (pour 2015, élections départementales saisies à travers l'abstention, la sociologie des élus, les modes de scrutin, les compétences des assemblées, le vote frontiste, les manières de faire campagne, la concurrence autour de l'interprétation des votes ...).

  • TD de construction et interprétation des données

    Crédits ECTS : 2

  • TD d'anglais

    Crédits ECTS : 2

  • Tutorat de mémoire

    Crédits ECTS : 7

Unité 3 Cours de spécialité

Crédits ECTS : 5

  • Réforme et management des organisations

    Crédits ECTS : 3

    Ce cours a pour objet l'étude des principales théories des organisations publiques et privées (Taylor, Weber, Fayol, Mayo, Crozier, Sainsaulieu...), la comparaison de la gestion publique et de la gestion privée, et l'analyse du rapprochement des modes de management des administrations et des entreprises. La question du management public est traitée dans le cadre des politiques de modernisation administrative et de réforme de l'Etat, ainsi que de l'influence des politiques européennes sur l'évolution des services publics en France. Ce cours aborde également la question de la sociologie des réformes des organisations : comment comprendre les changements et comment analyser les réformes.

  • Stage ou cours d'ouverture

    Crédits ECTS : 2

Informations complémentaires

Retrouvez l'ensemble de nos formations

Appeler le centre

Avez-vous besoin d'un coach de formation?

Il vous aidera à comparer différents cours et à trouver la solution la plus abordable.

Master 1 Mention Science Politique (tronc commun)

301 - 500 €