Université Bordeaux I

Licence Administration économique et sociale L3 Parcours Administration générale et territoriale (AGT) Option : E - Économie et sciences sociales

Université Bordeaux I
À Talence

Prix sur demande
Ou préférez-vous appeler directement le centre?

Infos importantes

Typologie Formation
Lieu Talence
  • Formation
  • Talence
Description

Débouchés Secteurs d'activités Services à la personne et à la collectivité

Installations (1)
Où et quand

Lieu

Début

Talence ((33) Gironde)
Voir plan
351 Cours de la Libération, 33405

Début

Consulter

Questions / Réponses

Pose une question et d'autres utilisateurs vous répondrons

Qui voulez-vous pour répondre à votre question ?

On publiera seulement ton nom et prénom et ta question

Qu'apprend-on avec cette formation ?

Sciences sociales
Administration économique et sociale

Programme

Organisation

Organisation des études

Deux parcours comprenant chacun deux options sont proposés :

Le parcours administration générale et territoriale est axé sur le droit public, l’économie, et les sciences sociales. Il comprend :

- une option droit public et sciences sociales orientée vers le droit public et visant les masters correspondants

- une option économie et sciences sociales, tournée vers l’économie et visant les masters correspondants.

Les deux options ouvrent également l’accès à des concours (administrations, CAPES,…) ou des masters de sciences sociales (science politique, sociologie…).

Le parcours administration et gestion des entreprises est axé sur le droit privé et la gestion. Il comprend :

- une option gestion, droit des affaires et droit social visant aussi bien les masters de droit privé que les masters de gestion, en fonction du choix du choix des enseignements.

- une option gestion, droit, et stage en entreprise se différencie seulement au semestre 6. L’étudiant suit un stage en entreprise à mi-temps de 12 semaines. Cette préprofessionnalisation ne lui ferme l’accès à des masters qui en reconnaissent l’intérêt (masters de gestion, en particulier) et elle lui donne, s’il souhaite entrer plus rapidement sur le marché du travail, une expérience valorisant leur CV.

Dans le cadre d’un contrat de travail spécifique, l’apprentissage constitue l’une des deux voies avec le contrat de professionnalisation de la formation par alternance.

Une formation en temps partagé

L’apprentissage à l’université de Bordeaux, c’est :

  • préparer un diplôme de l’enseignement supérieur reconnu par l’État (DUT, licence, licence professionnelle, master professionnel)
  • développer ses compétences en combinant théorie et pratique dans le cadre d’une mission définie en entreprise et en bénéficiant d’un enseignement universitaire de haut niveau
  • acquérir une expérience professionnelle reconnue
  • bénéficier d’un double suivi : en entreprise (maître d’apprentissage) au centre de formation (tuteur)
  • financer ses études en recevant un salaire pendant la durée du contrat

Les centres de formation à l’apprentissage (CFA) de l’université de Bordeaux offrent des parcours en apprentissage du DUT au master professionnel dans des secteurs d’activité variés, adaptés aux métiers et fonctions de l’entreprise.

  • CFA métiers des sciences et technologies
  • CFA de la santé
  • CFA des métiers du droit, de l’économie et du management

De plus, certaines formations en apprentissage de l’université sont réalisées en partenariat avec des CFA de branche.

Devenir apprenti

Le candidat doit avoir moins de 26 ans (sauf cas particulier).

> L’apprentissage à l’université de Bordeaux est ouvert aux jeunes de nationalité étrangère.

Le contrat d’apprentissage

Il s’agit d’un contrat de travail à durée déterminée signé par l’employeur, l’apprenti et le centre de formation des apprentis (CFA). Le contrat fixe les engagements respectifs des trois partenaires.

Au titre de son engagement, l’employeur verse un salaire à l’apprenti, lui garantit une formation professionnelle en rapport avec la mission, nomme un maître d’apprentissage chargé de guider l’apprenti tout au long de sa formation.

Lorsque l’apprenti n’est pas en entreprise il suit des enseignements dispensés par le centre de formation auquel il est rattaché, qui surveille le projet, valide expérience professionnelle et niveau de compétence.

Du point de vue de l'employeur

L’entreprise finance l’apprentissage, en particulier via la taxe d’apprentissage, l’employeur peut bénéficier d’une prime de soutien à la formation versée par le Conseil régional d’Aquitaine et d’un crédit d’impôt. Elle a également à sa charge le salaire mensuel de l’apprenti qui représente un pourcentage du SMIC ou le minimum conventionnel et les charges sociales.


Comparer pour mieux choisir:
En voir plus