Campus Numérique Envam

      Dynamique des Populations Marines Exploitées et Gestion des Pêches

      Campus Numérique Envam
      En Ligne

      750 
      Ou préférez-vous appeler directement le centre?
      02232... Voir plus
      Désirez-vous contacter un conseiller pour cette formation ?

      Infos importantes

      Typologie Formation
      Méthodologie En ligne
      Heures de classe 20h
      Durée 10 Semaines
      Début Dates au choix
      • Formation
      • En ligne
      • 20h
      • Durée:
        10 Semaines
      • Début:
        Dates au choix
      Description

      Une forêt est un écosystème bien spécifique, qui possède sa dynamique propre et une mécanique interne qui lui sont bien spécifiques. C’est en comprenant les particularités de ces écosystèmes et ce qui les rapproche des autres écosystèmes qu’on peut analyser finement les perturbations naturelles, anthropiques et, plus largement, les effets des changements climatiques. A terme, ces éléments sont indispensables pour mettre en place une démarche de protection des milieux forestiers vraiment efficace.

      Infos importantes

      DIF: Formation éligible au DIF (Droit individiuel à la Formation)

      Installations (1)
      Où et quand
      Début Lieu
      Dates au choix
      En ligne
      Début Dates au choix
      Lieu
      En ligne

      À tenir en compte

      · Quels sont les objectifs de cette formation?

      Ce module de formation vise à présenter les particularités des écosystèmes forestiers et de comprendre leur dynamique. Une attention particulière sera portée aux impacts des perturbations naturelles et anthropiques sur cet écosystème. A l’issue de la formation, vous serez en mesure de : connaître les similitudes entre les écosystèmes et les particularités de l’écosystème forestier, connaître les similitudes entre les végétaux et les particularités des arbres, comprendre la présence et la dominance de certaines espèces d’arbre, connaître les avantages des acclimatations au milieu. Vous serez également capable de comprendre l’évolution des forêts en absence de perturbation et de prévoir les conséquences des dommages causés par des perturbations naturelles et anthropiques.

      · À qui s'adresse-t-elle?

      Ce module s'adresse: aux cadres des structures professionnelles du secteur halieutique, et aux scientifiques français et étrangers du secteur halieutique, dans le cadre de formation continue à distance.

      · Prérequis

      Connaissances générales en biologie et en écologie, niveau en mathématiques au moins équivalent à un bac scientifique.

      Questions / Réponses

      Pose une question et d'autres utilisateurs vous répondrons

      Qu'apprend-on avec cette formation ?

      Modélisation pêches
      Pêche durable
      Biomasse
      Écosystèmes
      Biodiversité
      Sylviculture
      Forêts
      Formation milieux forestiers
      Protection des milieux forestiers
      Populations Marines Exploitées
      Gestion des pêches

      Programme

      Objectifs pédagogiques :

      Le module vise un double objectif pédagogique : d’une part, une formation à la dynamique des populations en
      halieutique orientée principalement vers la présentation des processus, et d’autre part, une formation par l’halieutique,
      à la démarche de modélisation de la relation ressource vivante renouvelable / exploitation.
      A l’issue du module, les apprenants sont capables : de comprendre les hypothèses et principes des modèles courants de dynamique des populations marines exploitées, d’identifier les conditions d’utilisation de ces modèles et les données requises pour leur application, de diagnostiquer l’état des stocks exploités et d’anticiper les mesures de gestion adaptées à la pêcherie à partir de résultats issus des modèles d’évaluation, d’interpréter un diagramme Mortalité par pêche – Biomasse féconde d’approche de précaution issu des groupes de travail du CIEM.

      Contenus pédagogiques :

      Partie 1. Concepts de base et processus de captures
      Cette partie regroupe les grandes définitions nécessaires à la compréhension de la dynamique des populations. Les termes spécifiques qui définissent les caractéristiques des populations exploitées et des flottilles de pêche sont présentés ainsi que le lien entre ces entités.

      Partie 2. L’approche globale - Modèles de production
      Les origines, principes et hypothèses des modèles globaux sont introduits dans un premier temps. Leur formulation
      mathématique et les principes d’ajustement à des jeux de données sont ensuite présentés. Plusieurs exemples d’applications illustrent en particulier l’impact de la pêche sur l’abondance des stocks, les notions de sur et sous-exploitation et le concept de MSY.établies. La chronologie du processus d’attribution d’un taux admissible de capture (TAC) est détaillée.

      Partie 3. Approche analytique - Modèles de biomasse et de rendement par recrue
      Les modèles à taux constants et structuraux qui permettent de représenter les processus de croissance, recrutement,
      mortalités naturelle et par pêche sont présentés. Au travers d’exemples, la sensibilité du rendement par recrue à l’âge de première capture et à l’effort de pêche est mise en évidence et l’utilisation de ces modèles dans le cas de pêcheries plurimétiers est présentée. On montre en particulier comment la modification des structures démographiques induite par la pêche a des conséquences directes sur l’abondance d’un stock et sur sa production halieutique.

      Partie 4. Processus de recrutement et approche de précaution
      Cette partie du module focalise sur l’impact de la pêche sur le potentiel reproducteur d’un stock. La notion de biomasse féconde par recrue est introduite et les modèles théoriques de relation stock-recrutement sont présentés. L’intérêt théorique des modèles auto-régénérants qui permettent l’estimation du recrutement équilibré est abordé. L’approche de précaution actuellement en vigueur est finalement détaillée au travers de trois exemples d’évaluations de stocks commentés par un expert du CIEM.

      Partie 5. De la demande d’avis scientifiques aux décisions de gestion
      Les origines et le rôle du CIEM sont présentés. Les relations entre cette institution, dont l’objectif des groupes de travail est de fournir des avis scientifiques, et l’Union Européenne qui prend des décisions de nature politique sont établies. La chronologie du processus d’attribution d’un taux admissible de capture (TAC) est détaillée.