PROFORMALYS

Le Comité d’Entreprise : Fonctionnement et Réglementation

PROFORMALYS
À Paris

1150 
HT
Ou préférez-vous appeler directement le centre?
(0)1.... Voir plus

Infos importantes

Typologie Formation
Niveau Niveau intermédiaire
Lieu Paris
Heures de classe 14h
Durée 2 Jours
Début 13/05/2019
autres dates
  • Formation
  • Niveau intermédiaire
  • Paris
  • 14h
  • Durée:
    2 Jours
  • Début:
    13/05/2019
    autres dates
Description

Objectifs: Comprendre le fonctionnement du comité d'entreprise et sa réglemen-tation. Le comité d'entreprise a pour objet d'assurer une expression collective des salariés, permet-tant la prise en compte permanente de leurs intérêts dans les décisions relatives à la gestion et à l'évolution économique et financière de l'entreprise, à l'organisation du travail, à la formation pro-fessionnelle et aux techniques de production » (Art. L. 431-4 du Code du Travail, 1er alinéa).
Destinataires: Personnels des ressources humaines de l'entreprise. Membres du comité d'entreprise

Installations (1)
Où et quand
Début Lieu
13 mai 2019
20 déc. 2019
Paris
5, Rue Fénelon, 75010, (75) Paris, France
Voir plan
Début 13 mai 2019
20 déc. 2019
Lieu
Paris
5, Rue Fénelon, 75010, (75) Paris, France
Voir plan

Foire aux questions

· Prérequis

Aucun

Opinions

0.0
Non évalué
Évaluation de la formation
90,9%
Recommandé
4.9
excellent
Évaluation du Centre

Opinions sur cette formation

Il n'y a pas encore d'opinions sur cette formation
* Opinions recueillies par Emagister et iAgora

Qu'apprend-on avec cette formation ?

Comité d'entreprise
Relations de travail
Droit social
Droit du travail
Administration d'entreprise
Législation du comité d'entreprise
Mise en place d'un comité d'entreprise
CE
Organisation d'un comité d'entreprise
Gestion d'un comité d'entreprise

Professeurs

PROFORMALYS PROFORMALYS
PROFORMALYS PROFORMALYS
pro

Programme

Origine de l’institution et évolution de la législation sur les comités d’entreprise

Rappel historique

1) Nature, mise en place et composition du comité

  • L’obligation de constituer un comité (effectif de l’entreprise, candidatures)
  • Le chef d’entreprise et son représentant : une présidence obligatoire
  • La personnalité civile du C.E. et ses conséquences, les assurances
  • La constitution du bureau : secrétaire, trésorier, et leurs adjoints respectifs, titulaires et suppléants
  • Le rôle spécifique du secrétaire (élu entre les membres titulaires), et les obligations du trésorier

2) La situation des membres du C.E.

  • Les heures de délégation et la liberté de déplacement des membres du C.E.
  • Les moyens des membres du C.E. pour exercer leurs fonctions
  • La rémunération du temps passé en commissions
  • Les différents congés de formation pour les élus

3) Le fonctionnement du C.E.

  • L’organisation des réunions, la préparation de l’ordre du jour, les délais de convocation
  • Le procès verbal, la rédaction, l’approbation, l’affichage
  • Le cas d’entrave au fonctionnement
  • Le règlement intérieur du C.E. (contenu et nécessité)
  • Les 3 commissions obligatoires (formation professionnelle et emploi, information et aide au logement, économique) et les commissions facultatives

4) Les attributions du C.E. dans le domaine économique

« Le comité peut créer des commissions pour l’examen de problèmes particuliers. »

(Art. 434-7 du Code du travail, 1eralinéa)

  • L’information sur l’activité économique de l’entreprise
  • La consultation sur les effectifs, les licenciements collectifs
  • L’intervention du C.E. sur les conditions de travail
  • La lecture du bilan social, le 1 % logement
  • Le plan de formation et les réunions obligatoires

5) Les attributions du C.E. dans le domaine social et culturel

« Le comité assure ou contrôle la gestion de toutes les activités sociales et culturelles établies dans l’entreprise au bénéfice des salariés ou de leur famille ou participe à cette gestion, quel qu’en soit le mode de financement, dans les conditions fixées par décret en Conseil d’Etat. »

(Art. L. 432-8 du Code du travail, 1er alinéa)

  • La notion d’activité sociale et culturelle
  • Le financement des activités sociales et culturelles en l’absence d’obligation légale
  • Les différents moyens financiers du C.E., calcul des subventions
  • Le 0,2 % de fonctionnement, son utilisation réglementée
  • Les bénéficiaires des activités du C.E.
  • Le fonctionnement des commissions sociales et culturelles

L’URSSAF et la réglementation des bons d’achats et des chèques cadeaux


Ceux qui ont consulté cette formation ont également consulté...
En voir plus